Mise en avant

Institut ARI Institute

In the Basque language, the word Ari means “to make”. It is a creation verb. ARI is the acronym for Basque Anthropological Research Institute on Music, Emotion and Human Societies. This research institute is a team of the National Center for Scientific Research (CNRS) located at the Cité des Arts in Bayonne (French Basque Country).
It brings together researchers from all over the world who make music a tool for understanding human societies. Its research focuses on the articulation between Music, Immigration and Urban Development (GDRI of the CNRS), music in migrant camps, musical emotions, cooperative music education programs, cultural rights, new sponsors, musical improvisation.
Every year in October, it organizes the Haizebegi festival and publishes a 300 pages scientific journal of the same name: www.haizebegi.eu

En langue basque, le mot Ari signifie “faire”, au sens de fabriquer. C’est un verbe de création. ARI est aussi l’acronyme de Basque Anthropological Research Institute on Music, Emotion and Human Societies. Cet institut de recherche est une équipe du laboratoire Passages (CNRS). Il est installé à la Cité des Arts de Bayonne, sur la base d’un partenariat liant le CNRS, la Communauté d’Agglomération Pays Basque et l’EHESS. Il réunit une équipe de chercheurs et de chercheures qui travaillent partout dans le monde à faire de la musique un outil pour comprendre les sociétés humaines. Ses axes de recherche portent sur l’articulation entre Musique, Immigration et Aménagement urbain (GDRI du CNRS), la musique dans les camps de migrants, les émotions musicales, les programmes coopératifs d’éducation musicale, les droits culturels, les nouveaux commanditaires, l’improvisation musicale. Chaque année il organise le festival Haizebegi et publie une revue scientifique éponyme de 300 pages : www.haizebegi.eu

François Bensignor rencontre Denis Laborde. Hommes & Migrations

Denis Laborde, de la pratique musicale aux sciences expérimentales du social

Le journaliste musical François Bensignor s’entretient avec Denis Laborde dans la revue Hommes & Migrations (n° 1339, novembre 2022), revue française de référence sur les dynamiques migratoires, éditée par le Musée national de l’histoire de l’immigration

   

https:/https://hal.science/hal-03939747

Pour sa neuvième édition, du 6 au 16 octobre 2022, le festival Haizebegi, Musikaren Munduak/ Les Mondes de la Musique1 proposait à Bayonne des concerts, projections de films, rencontres, conférences, ateliers et expositions autour du thème « Ce que peut la musique ». Cette édition accueillait notamment l’Ensemble vocal du Musée Ivan Honchar de Kiev et posait la question : Pourquoi chanter, pourquoi jouer de la musique alors que la guerre ôte « toute limite à la manifestation de la violence » (Clausewitz) ? Au programme également, les musiciens de l’Afghanistan National Institute of Music (ANIM), contraints à l’exil depuis la prise du pouvoir des Talibans dans leur pays. Grâce au gouvernement portugais qui leur a offert l’asile début 2022, ils continuent d’alimenter et de promouvoir la beauté de la musique afghane. Après leur première prestation publique à Bayonne, une rencontre- débat avait lieu avec Ahmad Naser Sarmast, fondateur de l’ANIM, et Madame Parwana Paikan, ministre conseiller auprès de l’ambassade de la République islamique d’Afghanistan à Paris, ambassade dissidente qui ne reconnaît pas les autorités en place à Kaboul depuis le 15 août 2021. Cette année, Bruno Latour devait participer au festival, le jour-même où il quittait ce monde.
En invitant des chercheurs comme Cédric Villani, le festival Haizebegi s’affirme non pas comme un simple festival de musique, mais comme « un instrument de connaissance et d’analyse », précise son directeur artistique Denis Laborde, chercheur en anthropologie de la musique. La démarche originale et pertinente de ce directeur de recherche au CNRS, médaille d’argent du CNRS 2020, et directeur d’études à l’EHESS donnait envie de mieux connaître le parcours de ce spécialiste de la musique comme outil d’analyse des sociétés humaines. Le chercheur de 63 ans retrace, avec la générosité qui le caractérise, les grandes étapes de son cheminement.

Contrat doctoral EHESS – MusiKautisme – 24 octobre 2022

L’Institut ARI-CNRS propose un contrat doctoral sur le thème des liens entre musique et autisme. Le doctorat sera conduit à l’EHESS (Paris) sous la direction conjointe de Denis Laborde (Anthropologie) et Fabienne Cazalis (Sciences cognitivies) au sein de l’Institut ARI-CNRS (Bayonne).

Contrat de 3 ans à partir du 1er décembre 2022. La résidence à Bayonne est obligatoire.

Concours ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales.

Date limite d’envoi des candidatures : 24 octobre 2022

Offre de contrat doctoral en anthropologie de la musique

Festival HAIZEBEGI #9 – du 6 au 16 octobre 2022

HAIZEBEGI #9

La neuvième édition du festival Haizebegi, les mondes de la musique se déroulera du 6 au 16 octobre 2022 à Bayonne: Concerts, conférences, films, débats, table rondes, ateliers, stages

Ukraine (Chœur du Musée Ivan Honchar), Afghanistan (ANIM), Haïti (Ilan Ilan & Nathalie Luca), MusiKautisme, Musique et Mathématique (Cédric Villani), Musiques électroniques et Environnement (Bruno Latour), Surf et mutation climatique

https://www.haizebegi.eu

 

Université franco-allemande – Emotions situées, dialogue de l’Anthropologie et de l’Histoire

L’Institut ARI-CNRS organise avec le Max Planck Institut dür Bildungsforschung (Karsten Lichau) une Université d’automne franco-allemande sur le thème “Émotions situées. Dialogue de l’histoire et de l’anthropologie”. Cette Université franco-allemande a lieu à Bayonne (Cité des Arts, Institut ARI), du 3 au 8 octobre, et compte avec la participation de

Prof. Denis Laborde, anthropologue,Institut ARI-CNRS & EHESS, Paris

Dr. Karsten Lichau, Historiker, Max Planck Institut für Bildungsforschung, Berlin

Prof. Juliane Brauer, Historikerin, Professur für Geschichte und ihre Didaktik, Universität Wuppertal

Dr. Helen Ahner, Historikerin, Max Planck Institut für Bildungsforschung, Berlin

Dr. Talia Bachir Loopuyt, Ethnomusicologue, Université de Tours & Institut ARI – CNRS, Bayonne

Prof. Gerard Lenclud, anthropologue, directeur de recherche émérite CNRS, LAS, Paris

Prof. Cédric Villani, mathématicien, Médaille Fields 2010

Cette université d’Automne est ouverte à toutes les disciplines des Sciences Humaines et Sociales.

Appel UFA 2022_compressed

Colloque annuel de l’ethnopôle – “Les droits culturels nous servent-ils à quelque chose ? Enjeux et perspectives” – Les 23 et 24 juin au Musée Basque de Bayonne

L’Institut culturel basque et l’Institut ARI-CNRS organisent le colloque annuel de l’Ethnopôle basque qui se déroulera le jeudi 23 et le vendredi 24 juin au Musée Basque de Bayonne.

Le colloque “Les droits culturels nous servent-ils à quelque chose ? Enjeux et perspectives” entend questionner les droits culturels à partir de trois prismes : leur construction juridique et institutionnelle, la façon dont ils sont utilisés dans les politiques publiques, et enfin, la place qu’ils accordent aux communautés. Chercheurs, acteurs politiques et associatifs, et artistes sont invités à répondre à ces questionnements.

Pour plus d’informations : https://www.eke.eus/fr/agenda/les-droits-culturels-nous-servent-ils-a-quelque-chose-enjeux-et-perspectives

Le programme du colloque : https://files.eke.eus/pdf/kolokioa-etnopoloa-2022.pdf

Denis Laborde invité sur France Musique – 20 mai 2022

Que peut concrètement faire la musique en temps de guerre ?

Une journée en soutien aux femmes d’Ukraine et d’Afghanistan. L’événement s’est déroulé ce jeudi 19 mai 2022 à Sciences Po Paris, avec le soutien de France Musique. De la musique et des conférences, à l’initiative de l’association Sciences Polyphonies, en clôture d’une campagne de dons organisée par ONU Femmes France. Avec, dans l’après-midi, une table ronde sur le rôle de la musique en temps de guerre, comme outil de résistance, de résilience, ou encore de réinvention.

https://www.radiofrance.fr/francemusique/podcasts/reportage/journee-solidaire-a-sciences-po-4595783

 

Journée solidaire en soutien aux femmes d’Ukraine et d’Afghanistan : L’Institut ARI invité à Sciences-Po

En période de crise, les femmes sont les plus durement touchées par les conséquences sanitaires, économiques et sociales. Elles apportent également une contribution essentielle en tant qu’intervenantes de première ligne. ONU Femmes veille à répondre aux besoins urgents et vitaux des femmes et des filles en étant présente et active sur les zones de conflits et de catastrophes naturelles. Dans cette perspective, l’ensemble des dons récoltés à l’occasion de cette journée solidaire seront reversés aux budgets d’urgence « Ukraine » et « Afghanistan » coordonnés par ONU Femme

Affiche (2)

L’évènement du jeudi 19 mai se déroulera en trois parties. En journée, deux séquences apporteront des éclairages académiques sur les droits des femmes au défi des conflits armés  (9h30-12h) ainsi que sur le rôle de la musique comme outil de résistance, de résilience et de réinvention (13h30-16h). Ces débats seront ponctués d’intermèdes musicaux interprétés par les étudiantes et étudiants de Sciences Polyphonies. En soirée, un grand concert réunira des artistes, femmes et hommes, prestigieux (19h-23h).

Communiqué de Presse

 

“Musique et Sciences sociales, parcours de recherche” EHESS, 18 mai 2022

L’Institut ARI et HAIZEBEGI organisent une journée d’études sur le thème “Musique et Sciences sociales, parcours de recherche”.

Cette Journée d’études aura lieu le mercredi 18 mai à l’EHESS, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris de 9h30 à 17h45, en salle AS1_24 au 1er sous-sol.

Elle réunira de jeunes chercheur.es et professeur.es qui témoigneront de leur parcours professionnel et de la façon dont la familiarité acquise avec leur objet a pu impacter leur démarche de connaissance à mesure des années, au point peut-être de construire de nouvelles épistémologies.
Cette journée peut se lire aussi comme une façon de dresser un panorama des sciences sociales à travers le témoignage personnel.
Programme:

8 Conférences de Denis Laborde à l’Université de Cologne

Wozu Musik fähig ist – Ce que peut la musique

Hauptgebäude der Universität zu Köln

Au mois de mai 2022, à l’initiative du Professeur Eckehard Pistrick, Denis Laborde est professeur invité au Département d’art et de musique de la Faculté des sciences humaines de l’Université de Cologne. Il donnera une série de 8 conférences sur les thèmes développés dans le cadre des travaux qu’il mène avec son équipe de l’Institut ARI – CNRS de Bayonne.

Le programme des conférences est détaillé ici:

https://www.hf.uni-koeln.de/41791

L’Institut ARI – CNRS (Bayonne) recrute une Chargée de développement de projet culturel

L’Institut ARI – CNRS recrute une Chargée de développement de projet culturel en charge du projet d’Incubateur au service de la recherche scientifique et de la création artistique pour des projets à vocation sociale porté par Haizebegi à Bayonne.
Il s’agit d’un CDD temps plein du CNRS, renouvelable. La personne sera en charge du partenariat Institut ARI – Haizebegi dans l’élaboration de ce projet :
Date limite de candidature : 14 avril 2022
Date de prise de poste : 1er juin 2022 (ou à négocier avec la personne retenue)

Ce que peut la musique : Vera Lytovchenko, Kharkiv, Ukraine

Kharkiv, Ukraine: Concert dans les catacombes
  
Vera Lytovchenko est violon solo à l’Orchestre de l’Opéra de Kharkiv (Ukraine). Durant l’offensive militaire russe, elle s’est réfugiée dans sa cave avec 11 autres personnes. Là, elle répète et elle organise des concerts. Dans le même temps, un de ses élèves joue du violon pour des personnes réfugiées dans le métro.

« Je ne suis ni médecin, ni militaire, ni politicienne. Je joue juste du violon. Je ne veux pas me sentir impuissante. Je veux aider mes amis et professeurs de musique qui ont perdu leur maison, leur travail, leurs instruments » (Vera Lytovchenko, AFP).

https://www.youtube.com/watch?v=200gsMIjmpg

https://www.facebook.com/Loopsider/videos/971242243783468

Table ronde rumba congolaise et cinéma Festival FAME Gaité Lyrique

Du 16 au 20 février se tient le festival FAME, Festival International de Films sur la Musique, à la Gaité Lyrique de Paris.

Cette année, la rumba congolaise y tient une place particulière, avec la projection de trois films :

  • The Rumba Kings, d’Alan Brain,
  • Bakolo Music International, de Tom Vantorre et Benjamin Viré,
  • Rumba Rules, Nouvelles Généalogies, de David N. Bernatchez et Sammy Baloji.

Un film court De Florent de la Tullaye, Sitos, Kinshasa sur le qui-vive, sera aussi projeté. Et une soirée DJ Set par Secousse (Etienne Tron).

Anna Cuomo, postdoctorante à l’Institut ARI, est en charge d’animer une table ronde sur rumba congolaise et cinéma le 19 février à 18H15, en présence des réalisateurs, de Monsieur l’Ambassadeur du Congo Brazzaville en France, Henri Ossebi qui est aussi anthropologue, et de Zack Massiala Thiam, directeur artistique/chef de projet et rédacteur en chef (KEMA PROD et documentaire à venir sur Koffi Olomidé).

C’est gratuit et ouvert à tous, toutes les informations ici :

https://gaite-lyrique.net/evenement/fame-2022-quand-la-rumba-congolaise-fait-vibrer-le-cinema

Colloque Cultures hip-hop. Création, légitimation, patrimonialisation ? Philarmonie de Paris les 28 et 29 janvier

Les 28 et 29 janvier prochain se tiendra le colloque “Cultures hip-hop. Création, légitimation, patrimonialisation ?”Il sera possible d’y assister sur place ou à distance, sur inscription : https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/colloque/22839-cultures-hip-hop

Quarante ans après leur arrivée en France, les expressions artistiques de la culture hip-hop sont désormais incontournables dans la création contemporaine, en témoigne l’exposition Hip-hop 360 à la Philharmonie. Quelles formes de reconnaissance ces créations et leurs auteurs reçoivent-ils ? Comment la conservation et la transmission de leur histoire se dessinent-elle ? Quelles circulations transnationales, marchandes ou non, les nourrissent ?
—–
Anna Cuomo, anthropologue à l’Institut ARI, animera une table ronde le 28 janvier intitulée « Influences et circulations musicales d’une génération à une autre », en présence de Calbo, rappeur membre d’Ärsenik et de Bisso na Bisso, auteur de son livre autobiographique “Quelques gouttes de plus”, Le Juiice, rappeuse et productrice, et Médina Koné, ancienne rappeuse, journaliste, présentatrice tv, directrice et professeure en marketing digital. 
—-

Une coproduction Philharmonie de Paris, Sacem, La Place, Université Paris 8, CNRS, Université de Bourgogne. En partenariat avec l’Université de Bordeaux.

Comité de pilotage : Karim Hammou, Virginie Brinker, Ouafa Mameche, François Gautret, Anna Cuomo, Delphine Bourgeois, Julien Cholewa, David Diallo, Keivan Djavadzadeh, Emily Shuman, Philharmonie de Paris.

Journée MusiKautisme – MUSIKENE, Saint-Sébastien, Samedi 11 décembre 2021

Programme MusiKautisme
Conservatoire Supérieur de Musique du Pays Basque – Musikene
Saint-Sébastien – Samedi 11 décembre, 18h
Dans le cadre du festival Haizebegi et de la Fête de la Science, nous avons pu présenter, le 9 octobre dernier, les premiers résultats de ce travail transfrontalier effectué avec Musikene, et avec les associations de familles de personnes autistes : Chrysalide ici et Gautena à Saint-Sébastien.  https://www.fetedelascience.fr/musikautisme
Nous avons pu organiser notamment la venue exceptionnelle à Haizebegi de Babouillec, cette jeune femme autiste non verbale et poétesse programmée au Festival d’Avignon, et sur laquelle avec l’Institut ARI – CNRS de Bayonne nous préparons un film scientifique.
Ce samedi 11 septembre, nous présentons le travail effectué à Saint-Sébastien. C’est à 18 heures au Conservatoire Supérieur de Musique du Pays Basque Musikene. Fabienne Cazalis, chercheure en sciences cognitives au Centre d’Analyse des Mathématiques Sociales sera là…
Je serais très heureux de vous y retrouver si vos emplois du temps vous le permettent. Voici le lien : https://musikene.eus/musikautisme-acerca-la-relacion-de-la-musica-con-el-autismo/?lang=fr

Le Musée du Quai Branly distingue deux jeunes chercheurs de l’Institut ARI / Quai Branly Museum distinguishes two young ARI Institute researchers

Lauréat Prix de Thèse 2021 

Jaime Salazar, Institut ARI – CNRS, Bayonne pour sa thèse Made in Colombia. Une analyse ethnographique de la fabrication des musiques (afro)colombiennes (EHESS, 2020), sous la direction de Denis Laborde (EHESS) et Carlos Miñana Blasco (Universidad Nacional de Colombia, Bogota).     https://www.espaces-latinos.org/jaime-salazar

   

Jaime Salazar                                                                                    Julie Oleksiak

Mention spéciale Prix de Thèse 2021

Julie Oleksiak, post-doctorante, Institut ARI – CNRS, Bayonne pour sa thèse Des musiques du monde à Royaumont. Fabrication de la diversité et programmation de rencontres dans une institution culturelle (EHESS, 2020), sous la direction de Denis Laborde   –     https://ari.hypotheses.org/246

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search